naar top
Menu
Logo Print

LE MONTAGE DE CORPS RENCONTRE LES BESOINS CONTEMPORAINS

LES TOURILLONS ET LES VIS

Montage de corps: tourillons et visEn Belgique, il règne depuis toujours, certainement en matière de montage de corps, une culture de tourillons en bois (goujons) et de lamelles. Tourillonner, coller et presser est une technique connue et fiable, qui est devenue une seconde nature chez de nombreux constructeurs de cuisines. Mais ce n'est plus depuis longtemps la seule technique pour monter des corps, et pas nécessairement la plus indiquée.

ASSEMBLAGES ENCOLLES BOIS

Principe

L'assemblage de corps classique avec des tourillons ou lamelles de bois est un assemblage encollé et comprimé. Dans les deux parties de plaque, on perce des trous ou on fraise des rainures à cet effet, dans lesquels on applique de la colle, suivie respectivement par un tourillon ou une lamelle de bois. Les plaques sont ensuite montées et comprimées avec une presse ou des serre-joints jusqu'à ce que la colle ait durci.

A l'heure actuelle, les connecteurs en bois sont les plus populaires, mais la technique a également ses limitesTypes et dimensions

Les tourillons de bois cylindriques sont généralement réalisés en hêtre, ont un profil nervuré et existent en différentes dimensions, avec des diamètres de 6 à 12 mm et des longueurs entre 21 et 50 mm, quoiqu'ils soient aussi disponibles au mètre courant.
Dans le choix du tourillon, on se réfère le plus souvent à la règle 1/3: le diamètre du tourillon doit être environ égal au tiers de l'épaisseur de plaque. En d'autres termes, les tourillons conviennent aux plaques à partir de 18 mm d'épaisseur. Les galettes ou lamelles de bois sont des éléments d'assemblage minces, plans et symétriques en pur bois (de hêtre), dans lesquels est pressée une structure en vue d'une meilleure adhérence et répartition de la colle. Les galettes ont seulement 4 mm d'épaisseur, tandis que la largeur varie entre 15 et 30 mm, et la longueur entre 47 et 85 mm. Elles conviennent aux épaisseurs de plaque à partir de 12 mm ou, si l'on utilise une minilamelle spéciale (38 x 12 x 3 mm), même aux plaques de 8 ou 10 mm d'épaisseur.

Outillage

Pour les tourillons, le perçage s'effectue avec une mèche ordinaire; pour les lamelles, on utilise une fraiseuse à rainurer adaptée. Les deux processus peuvent être automatisés avec des machines CNC. Pour le montage du corps, on a besoin d'une presse ou de serre-joints.

Avantages

Le montage de corps à l'aide de tourillons et lamelles en bois est une technique connue, invisible et peu redoutée. L'achat de matériel ne demande qu'un investissement minime et le principe est évident et univoque. Le collage et le pressage procurent un résultat solide.

Inconvénients

Le principal inconvénient de ce type d'assemblages est qu'ils doivent être montés entièrement dans l'atelier, plusieurs personnes devant assister. En d'autres termes, ceci entraîne des coûts de manipulation et de transport supplémentaires. L'assemblage ne peut plus être démonté et, en fonction du connecteur utilisé, n'est pas utilisable dans toutes les circonstances. Les tourillons, qui nécessitent une plus grande profondeur d'encastrement, ne conviennent pas par exemple pour n'importe quelle épaisseur de plaque ou angle.
Le perçage doit aussi être extrêmement précis avec l'utilisation de tourillons. En effet, ils ne permettent plus des corrections d'alignement. Dans l'utilisation de lamelles en bois, il y a une petite marge de 2 à 3 mm dans le sens longitudinal, bien qu'il faille naturellement consacrer ici, tout comme pour tous les autres systèmes, l'attention nécessaire à la hauteur du fraisage, de telle sorte que l'appariement des éléments correspond.

ASSEMBLAGES VISSES

Principe 

Montage de corps: tourillons et visSous les assemblages vissés figurent aussi bien la ferrure d'assemblage métallique classique que des systèmes plus neufs avec lamelles en plastique. Dans les deux cas, les deux parties d'un connecteur doivent en effet être fixées l'une à l'autre au moyen d'un mouvement de vissage et peuvent aussi être désaccouplées de la même manière. Les éléments des connecteurs proprement dits sont soit percés et comprimés dans la plaque, soit une rainure spéciale est fraisée, dans laquelle le connecteur peut être glissé ensuite.

Types et dimensions

La ferrure d'assemblage de ces systèmes existe en différentes formes, dimensions et matériaux. Tant les lamelles plastiques que la ferrure d'assemblage métallique peuvent déjà être utilisées dans des plaques à partir de 12 mm d'épaisseur.

Outillage

La réalisation d'assemblage vissés nécessite toujours un matériel adapté. Pour les connecteurs en métal, on utilise des perceuses et des presses; pour les lamelles plastiques, une fraise spéciale et un gabarit de perçage. Dans les deux cas, le processus peut être automatisé à l'aide de machines CNC. Dès que les connecteurs sont pressés ou glissés dans les plaques, le montage ne nécessite plus d'outils complémentaires. Un tournevis ou une clé hexagonale suffit.

Montage de corps: tourillons et visAvantages 

Les assemblages vissés se démontent et se remontent maintes fois. Le montage est rapide et simple, et peut se faire sur place. Il n'y a pas non plus de parties saillantes, si bien que les connecteurs peuvent déjà être placés dans l'atelier, mais que les plaques peuvent bel et bien être transportées comme flatpack.
Dans le cas des lamelles, on parle d'un jeu de quelques millimètres dans les deux sens longitudinaux, de manière à pouvoir réaliser aussi un résultat impeccable avec un fraisage imparfait. Avec ces connecteurs plastiques, on peut aussi réaliser presque tous les angles et onglets, tandis que la ferrure métallique s'utilise uniquement pour les angles droits.

Inconvénients

Si le fraisage ou le pressage des connecteurs se fait manuellement, le système demande la nécessaire préparation et attention dans l'utilisation du gabarit de perçage. Par ailleurs, l'assemblage reste toujours visible, même si la plupart des fabricants prévoient des capuchons plastiques assortis pour masquer le trou de perçage.
Les lamelles plastiques sont, il est vrai, plus flexibles que la ferrure métallique, mais elles sont aussi relativement chères. Pour comprimer les coûts, on peut placer en alternance un connecteur vissé et une lamelle d'alignement meilleur marché.