naar top
Menu
Logo Print
21/08/2018 - MAX DEDULLE

LE CHOIX DU SOUS-PLANCHER EST ESSENTIEL POUR LA QUALITE DU PARQUET

EXPLICATION DES SORTES DE SUPPORTS, SOUS-PLANCHERS ET PLACEMENTS

plaatsing parket

Lors de l’installation d’un parquet, le support est le principal facteur. En effet, il détermine la technique et les matériaux utilisés. En fonction du support, on effectuera un choix ciblé pour un certain sous-plancher, notamment pour améliorer l’isolation du parquet. Mais quels sont les types de sous-planchers? Et quels sous-planchers conviennent au parquet? Quel sous-plancher vaut-il mieux placer dans quelle situation?

houten ondervloer
Une bon support assure l'atténuation du son, le lissage et la stabilité

EXIGENCES POSEES AU SUPPORT

Avant tout il est important de se soucier du support. En effet, celui-ci est primordial dansle choix du sous-plancher et de la méthode de travail lors de la pose.

Quatre facteurs importants doivent être pris en compte sur ce plan-là. Les caractéristiques dimensionnelles, comme le niveau, l’horizon­talité et la planéité, doivent être contrôlées avant tout. Dans le cas d’un placement collé, les exigences sont encore plus strictes. Si nécessaire, des travaux complémentaires sont exécutés pour adapter le support. Secundo, le taux d’humidité du support est aussi un point d’attention tout aussi important. En effet le bois est sensible à l’humidité et dans le cas d’un support humide, vous risquez que le parquet se détache ou se déforme. Un troisième facteur concerne les exigences mécaniques
du support, par exemple la résistance et la corrosion surfacique. Ceci est à nouveau une priorité surtout pour les parquets collés. Enfin, la propreté du support est importante.

Le bois est sensible a l’humidite et avec un sous-plancher humide, vous risquez que le parquet se detache ou se deforme

SORTES DE SUPPORT

Chape

Très fréquente est une couche de ciment ou de béton qui sert de support pour un plancher: une ‘chape’. Comme celle-ci a une fonction importante, à savoir porter un plancher, ce sous-plancher est un élément à ne pas sous-estimer. La ‘chape’ doit être de niveau et surtout étanche (éventuellement avec l’aide d’un écran anti-humidité). Par ailleurs, il est important que la ‘chape’ ne soit pas non plus granuleuse, mais solide. Et naturellement, elle doit aussi isoler. Ceci peut se faire avec des plaques libres en PU avec un matériau isolant intégré dans la chape. Si ces conditions sont remplies, le parquet peut être collé sur la chape ou placé flottant.

houten onderparket
Pour les parquets cloués ou collés, il est préférable de choisir un sous-plancher boisé

Grillage en bois

Un grillage en bois peut aussi être un support d’un parquet. Il est important que le grillage est solide et entièrement de niveau. La distance maximale entre les points médians de deux poutres juxtaposées est de 40 cm, pour éviter que le plancher fléchit trop. Le parquet peut être placé perpendiculaire sur le grillage et cloué dans la languette. L’important est que le parquet a une épaisseur d’au moins de 20 mm, à nouveau pour éviter le fléchissement.

Plancher existant

On peut aussi , surtout dans le cas de travaux de rénovation, placer un parquet sur un sol existant, qu’il s’agisse d’un carrelage, d’un sol stratifié, voire d’un parquet existant.

Sol carrelé

Sur un sol carrelé, il est même conseillé de ne pas enlever les dalles existantes, pour limiter le risque de dégâts des tuyaux détachés ou du sous-plancher. Veillez à ce que toutes les dalles soient solidement fixées et que le plancher est stable et de niveau. Vous pouvez coller le parquet sur le sol carrelé, ce qui est du reste plus facile sur un sol rendu rugueux avec une meule par exemple. Un parquet flottant est aussi une option.

Parquet

Sur un nouveau parquet au-dessus d’un parquet existant, vous devez ici aussi être certain que les planches de l’ancien plancher sont de niveau et égales, sans signes d’humidité ou de moisissures. Eliminez d’abord tous les clous saillants ou les irrégularités et fixez toutes les parties élastiques. Un nouveau plancher peut être placé de biais sur les anciennes planches, quelle que soit l’épaisseur.

Moquettes

Les moquettes entrent aussi en considération comme sous-plancher mais quelques aspects sont à prendre encore. Dans ce cas-ci, il y a deux possibilités. D’une part la pose flottante sur la moquette, car une pose collée est ici exclue. D’autre part on peut enlever la moquette mais alors la ‘chape’ sous-jacente doit être à nouveau égalisée et rendue propre. Un sous-plancher flottant est souvent posé entre le support dur et un parquet ou un autre sol. Comme ce sous-plancher n’est plus visible après la réception, c’est un aspect souvent oublié. Toutefois, un sous-plancher correctement choisi peut éviter bien des problèmes. Il assure l’étanchéité à la vapeur, l’insonorisation et l’égalisation, tandis qu’il accroît aussi la stabilité du sol. Un sous-plancher est donc le ‘pont’ entre la chape et le support.

POTENTIEL MOUSSE SYNTHÉTIQUE OU FILM

kunststofschuim

folie

Les sous-planchers en film ou mousse synthétique sur rouleau ou sur plaque ne font que 2 mm d’épaisseur et offrent une excellente isolation et insonorisation. Contrairement à la pose de sous-planchers dérivés du bois, cette option offre la possibilité d’une pose flottante.

 

Lors du choix d’un sous-plancher, on doit se pencher sur les caracteristiques dimensionnelles, le taux d’humidite, les exigences mecaniques et la proprete du support

QUEL SOUS-PLANCHER?

Le choix du sous-plancher dépend surtout de la méthode de pose. Pour un parquet cloué ou collé, il vaut mieux choisir un sous-plancher dérivé du bois. Par exemple les différentes sortes de ‘lamellé collé’, comme une plaque agglomérée. Celles-ci sont disponibles en différentes épaisseurs et dimensions, comme plaques complètes ou dalles. Les dalles sont préférables aux plaques complètes car elles gonflent moins vite.

Un sous-plancher en mosaïque, généralement réalisé en chêne de second ou troisième choix, est aussi une excellente solution. Il s’agit ici de petits blocs qui répartissent le poids du plancher et diminuent ainsi le risque de déformation causé par l’humidité de l’air variable. La mosaïque est surtout conseillée pour le parquet cloué, car le bois massif est une meilleure base pour les clous que le lamellé collé. Lors de la pose d’un parquet, il vaut mieux choisir un film ou une mousse synthétique sur rouleau ou sur plaque. Un exemple est un sous-plancher en polyéthylène: ce sous-plancher ne fait que 2 mm d’épaisseur et offre une excellente insonorisation.

Soyez certain au préalable que le support est propre et que les éventuelles imperfections ont été masquées par un mortier d’égalisation ou un produit de ragréage.

Gabarit de profilé

Un gabarit de profilé vous permet de reporter des obstacles tels que des montants de porte et des conduites. Appuyez bien le gabarit contre l’obstacle, de telle sorte que les aiguilles coulissantes coïncident avec la forme. Vous pouvez reporter cette forme sur le
sous-plancher et ensuite découper ou scier.

Fausse-équerre

Pour reporter des angles qui ne sont pas d’équerre, il vaut mieux utiliser une fausse- équerre. Desserrez l’écrou papillon et pliez la règle contre l’angle du mur. Pour reporter l’angle, vous serrez l’écrou.

Raccourcir les portes

Encore un détail important dans la pose: un sous-plancher fait en sorte que le nouveau plancher est quelque peu surélevé. Ce faisant, il se peut que vous deviez raccourcir des portes.

dempende onderlaag
Une sous-couche amortissante avec barrières anti-humidité pour la pose libre de parquet procure une bonne réduction des bruits de contact

ASTUCES DE POSE

Lorsque vous posez un sous-plancher sur rouleau, vous le roulez avec le côté aluminium vers le haut. Veillez à ce qu’il remonte un peu contre les murs et coupez à environ 1 cm. Vous protégez les joints avec un ruban adhésif aluminium. Si vous placez un sous-plancher en forme de plaques, vous posez ces plaques dans un appareil de demi-brique (comparable à un mur maçonné, avec un décalage d’une demi-brique par couche) ou ‘encliquetez’ simplement les morceaux. Pour un sous-plancher en polyéthylène, il est important de bien ajuster les bandes et de les coller avec un ruban adhésif aluminium. Vous laissez les bandes ‘remonter’ d’environ 10 cm contre le mur. Quand vous placez des plinthes ensuite, vous coupez l’excédent de polyéthylène au cutter.