L'occupation spatiale flamande a augmenté à 33%

Surtout une grande augmentation sur le plan deu logement

Dans la période 2013-2016, l’occupation spatiale – la part de l’espace occupé par le logement, les objectifs industriels et commerciaux, l’infrastructure des transports ou les objectifs récréatifs – a progressé en Flandre de 443.000 ha à plus de 450.000 ha, soit de 32,5% à 33%. Cela équivaut à une croissance d’environ 7.000 ha ou un rythme de croissance de 6,4 ha/jour.
La plus grande croissance concerne le logement, à savoir une augmentation de 4.500 ha (4,1 ha/jour). L’infrastructure des transports a progressé de plus de 1.000 ha (environ 1 ha/jour). L’espace occupé par l’industrie, le commerce et les services a augmenté d’un petit 500 ha. Au sein de ces secteurs économiques, on note bel et bien quelques glissements. C’est ainsi que la superficie occupée à des fins industrielles s’est réduite d’environ 1.400 ha, dont la plus grande partie s’est déplacée vers les services et les zones d’affectation commerciale, avec respectivement 1.350 ha et 550 ha.
Dans 55 communes, l’occupation spatiale est supérieure ou égale à 50%. Tel est le cas dans la région urbaine dans et autour d’Anvers, Gand et de l’agglomération bruxelloise, mais nous retrouvons aussi des exceptions de plus de 50% dans les communes-villages. Les communes avec de grandes zones industrielles montrent une plus grande occupation spatiale, tout comme les communes possédant une grande infrastructure de serres. Le rapport et une catégorisation par commune peuvent être consultés via ce lien.

Je kan dit artikel volledig lezen na registratie

Répondre

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez FloorTech 

FloorTech utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.