naar top
Menu
Logo Print

Le nombre de postes à pourvoir dans la construction plus élevé que jamais

Mise en oeuvre du jobs deal et de l'alternance
magazine

A la fin du troisième trimestre de 2018, le secteur de la construction comptait 16.530 postes vacants,soit 22,4 % de plus qu'à la fin du deuxième trimestre 2018. De plus, le secteur de la construction se place en tête du classement avec un taux de vacance d'emploi (le nombre de postes vacants par rapport au nombre total de postes dans les entreprises) de 7,28%. La Confédération Construction demande que le jobs deal soit mis en œuvre rapidement, et plaide pour un renforcement de l'alternance ainsi que des formations en construction dans l'enseignement secondaire.  Le jobs deal comprend déjà un certain nombre de mesures, telles que l'encouragement à la formation et au recyclage des demandeurs d'emploi, qui peuvent être prises assez vite pour faire face à la pénurie de main-d'oeuvre. Comme La Confédération Construction estime que ces mesures ne suffiront pas, il faudra aussi se pencher à moyen terme sur l'alternance. Bien que ce type de formation puisse offrir de bons résultats – 81 à 85% des élèves qui ont suivi une formation en alternance trouvent un emploi dans les six mois – , l'image de l'alternance reste négative. Les formations en construction dans l'enseignement secondaire peuvent être revalorisées en profondeur par une campagne d'image.  Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction: “ Le secteur prévoit cette année une croissance de 2,3 %, ce qui dépasse largement la croissance économique totale du pays, qui devrait s'établir à 1,6 %. L'un des facteurs de croissance pour le secteur de la construction et ses entreprises, c'est d'avoir à leur disposition un nombre suffisant de travailleurs. Plus que jamais, nous avons donc besoin à tous les niveaux d'une politique énergique afin de dynamiser notre marché du travail.”

Salons

CONFEDERATIE BOUW

CONFEDERATIE BOUW

+3225455600
-